Le premier Kimono Japonais en Ukraine

Un kimono japonais à motifs ukrainiens a été présenté à Tokyo. L’épouse de l’ambassadeur d’Ukraine, Maria Kharchenko, y a assisté à une réception au Palais impérial à l’occasion de l’anniversaire de l‘Empereur du Japon.

Kimono japonais ukraine

L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Ukraine au Japon Igor Kharchenko et son épouse Maria.

Le Kimono vous intéresse ? Alors il y a de forte chance pour que cet article sur les vêtements japonais traditionnels vous plaise !

Un Kimono unique au monde

Selon l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Ukraine au Japon, Igor Kharchenko, la signification de cet événement consiste en deux choses : « Premièrement, c’est un kimono unique et le seul au monde ; c’est une œuvre d’art qui reflète la combinaison de la culture japonaise et ukrainienne.

Ce kimono est un véritable symbole de l’amitié ukraino-japonaise. Deuxièmement, la réception de cette année est la dernière occasion de féliciter l’empereur Akihito, qui prévoit de céder l’entreprise à son successeur l’année prochaine », a déclaré le service de presse de l’ambassade d’Ukraine au Japon.

Le Kimono Japonais pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo

Le kimono ukrainien est produit dans le cadre du projet « Imagine OneWorld Kimono Project », dont le but est de créer des kimonos japonais à motifs nationaux du monde entier dans le cadre de la préparation du programme culturel des Jeux Olympiques 2020 à Tokyo. Comme motifs principaux du kimono ukrainien, qui a été créé dans l’un des anciens centres culturels du Japon dans la ville de Kanazawa, préfecture d’Ishikawa, ont été utilisés tournesols, œufs de Pâques, cigognes, ainsi qu’un monument à Vladimir le Grand – le baptiste de Kievan Rus.

Le kimono a été réalisé par un maître de la technique de la teinture de la soie avec des motifs végétaux « kaga-yujen », vieux de plus de 500 ans, typique du district de Kaga (préfecture d’Ishikawa) M. Ota, dont l’atelier a été visité le 30 octobre par l’Ambassadeur I. Kharchenko. La ceinture pour kimono « obi » est fabriquée à Kyoto. Il a fallu environ huit mois pour créer un kimono, et trois ceintures obi, a dit l’ambassade.

Un symbole de respect et d’amitié culturel

Selon le chef du projet Y. Takakur, l’accord de porter un costume national traditionnel japonais spécifiquement pour visiter l’événement protocolaire au Palais impérial le jour de la fête nationale du Japon est « la plus haute manifestation possible de respect pour le pays de séjour » par le représentant ukrainien et son épouse et « la preuve d’une attitude vraiment amicale de l’Ukraine envers le Japon.

One thought on “Le premier Kimono Japonais en Ukraine

Comments are closed.